la police accusée d’avoir tenté de faire obstacle à l’enquête sur les violences contre Arthur

Ce mardi 23 février doit commencer le procès de deux policiers accusés d’avoir agressé Arthur Naciri, en marge d’une manifestation contre la réforme des retraites. Pour le Comité contre les violences policières, la hiérarchie policière a « fait obstacle » à la procédure judiciaire.

Le procès d’une bavure policière ? Ce mardi 23 février, le tribunal correctionnel de Lyon doit étudier le cas d’Arthur Naciri, lourdement blessé en marge d’une manifestation contre la réforme des retraites en décembre 2019. Au terme de l’enquête, deux policiers ont été…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *