Lyon 5e. Sans la clientèle du tourisme international, les commerçants du Vieux-Lyon «le bec dans l’eau»

Depuis mars 2020, les commerçants non alimentaires du Vieux-Lyon qui travaillent beaucoup avec la clientèle étrangère sont en survie. Ils réclament le classement en en Zone de Tourisme International (ZTI) afin de bénéficier d’aides financières conséquentes, ou à défaut, un lobbying afin que le Vieux-Lyon soit traité comme tel.

Par Nadine MICHOLIN –

19:00
– Temps de lecture :

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *