Lyon 7e. La Halle Tony-Garnier veut s’ouvrir et organiser un concert test au printemps

À sa place, on en ferait des cauchemars. Car c’est un sacré défi qui attend Thierry Pilat, le prochain directeur de la Halle Tony-Garnier (Lyon 7e) qui prendra ses fonctions en avril : reprendre le lieux emblématique lyonnais des grands spectacles et concerts, en pleine pandémie de Covid, alors que tous les structures culturelles sont fermées et que la tendance est plus aux tête à tête qu’aux grands rassemblements.

Pourtant, lors de la passation de pouvoir entre la nouvelle recrue, encore à la tête du Fil à Saint-Etienne, et l’actuel directeur…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *