Lyon. « Je ne suis pas l’égérie de la corrida » : l’adjointe Sandrine Runel se défend

Par Laurette Duranel
Publié le 23 Fév 21 à 21:28 

Sandrine Runel, adjointe à la mairie de Lyon (Rhône) est sous le feu des critiques depuis ses aveux sur la corrida. (©Ville de Lyon)

Une polémique en chasse une autre. Après le menu sans viande, c’est au tour de l’adjointe à la solidarité de Lyon (Rhône), Sandrine Runel, d’être sous le feu des critiques après ses propos sur la tauromachie. 

Originaire du Gard, l’élue socialiste a confié entretenir « une passion familiale pour la corrida » dans une interview…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *