un frémissement, vraiment ? Ce n’est pas évident dans la région

Si dans certaines régions, comme l’Île-de-France, un petit frémissement de l’épidémie semble se produire, la région Auvergne-Rhône-Alpes est toujours très touchée. Le nombre de patients positifs reste encore très haut dans tous les départements de la région.

« Ma région » est la plus touchée de France, expliquait la semaine dernière le ministre de la Santé, le Grenoblois Olivier Véran. La région Auvergne-Rhône-Alpes subit de plein fouet cette 2e vague. Avec déjà, alors qu’on est encore loin du pic de la 2e vague, plus de 2 fois plus de patients covid dans les hôpitaux…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *