Malgré la crise, peu de restaurants sont à vendre en Haute-Vienne

[ad_1]

Tous les mois, c’est un peu la course pour les professionnels qui souhaitent solliciter l’Etat pour bénéficier du Fonds de Solidarité.

Mais c’est bien cette aide de l’État, calculée sur la perte de leur chiffre d’affaires, qui permet aujourd’hui aux restaurateurs, hôteliers, cafetiers ou patrons de discothèques de tenir le coup.

Est-ce un signe  ? Près d’un an après le début de la crise du Covid, peu d’annonces de ventes sont présentes sur internet ou dans les agences spécialisées en Haute-Vienne. Un volume…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *