A Marseille, avec les « délogés » : « L'hôtel, c'est pour les vacances, pas pour vivre » – Le Monde


Article réservé aux abonnés

Un cabas, un baluchon composé d’un drap noué… Sur le cours Julien, en plein centre de Marseille, des locataires profitent du passage du maçon et de l’ouverture de leur immeuble interdit à toute occupation depuis le 20 novembre pour rentrer chez…



Lire la suite…

Articles similaires

  • Marseille : une habitante évacuée de la rue Jean Roque demande à la justice le droit de rentrer chez elle – France 3 Régions
  • Publié le 17/12/2018 à 19:21h dans Actualité Marseille
    Elle fait partie des 1604 personnes évacuées depuis l’effondrement de trois immeubles dans la rue d’Aubagne à Marseille. Et elle veut rentrer chez elle. Cette propriétaire d’un appartement situé, au 8 de la rue Jean Roque, dans le périmètre évacué depuis le 5 no

  • Marseille : la nouvelle gare maritime pour rallier le Frioul est entrée …
  • Publié le 22/10/2018 à 16:11h dans Actualité Marseille
    Depuis le 10 septembre, les embarquements et les débarquements des navettes pour aller au Frioul ou au château d’If se font au niveau de la darse du MUCEM, jusqu’à fin novembre et l’ouverture de la toute nouvelle gare maritime de Marseille. Durant les travaux la

  • Les sapins en location reprennent vie après les fêtes – Made in Marseille
  • Publié le 10/12/2018 à 13:11h dans Actualité Marseille
    Il est aujourd’hui possible de louer un sapin pour noël afin qu’il soit replanté après les fêtes. Au lieu de finir à la déchetterie, les arbres poursuivent leur vie après leur passage chez vous. À Marseille, la société Écosapin propose ce service.Les fêtes de no

  • Société | Marseille : ils n'oublieront pas Noailles – La Provence
  • Publié le 16/12/2018 à 14:49h dans Actualité Marseille
    Quarante et unième jour. Le « Collectif du 5 novembre – Noailles en colère » n’oublie pas de tenir les comptes, depuis le drame de la rue d’Aubagne et la mort de huit de ses habitants dans l’effondrement de leur immeuble. Après six mobilisations contre l’habitat i

  • Société | Marseille : ils n'oublieront pas Noailles – La Provence
  • Publié le 16/12/2018 à 19:54h dans Actualité Marseille
    Quarante et unième jour. Le « Collectif du 5 novembre – Noailles en colère » n’oublie pas de tenir les comptes, depuis le drame de la rue d’Aubagne et la mort de huit de ses habitants dans l’effondrement de leur immeuble. Après six mobilisations contre l’habitat i

  • "C'est un enfer" : deux mois après les effondrements à Marseille, le parcours du combattant d'un sinistré – LCI – LCI
  • Publié le 17/01/2019 à 22:38h dans Actualité Marseille
    LOGEMENT – Il y a un peu plus de deux mois, Maël Camberlain quittait précipitamment avec sa femme et leur enfant son appartement de la rue de Noailles. Deux jours après le drame, son immeuble sera démoli. Depuis, la famille alterne les séjours chez des amis ou d

  • Marseille : les habitants en colère contre la mairie
  • Publié le 14/11/2018 à 18:03h dans Actualité Marseille
    Des habitants ont été évacués d’urgence depuis leur fenêtre, mardi 13 novembre, car dans cet immeuble du 3e arrondissement de Marseille (Bouche-du-Rhône), la cage d’escalier menace de s’écrouler à tout moment. Des travaux avaient pourtant été entrepris, mais le

  • Ce samedi dans La Provence – Marseille : évacués par erreur, ils squattent leur propre logement – La Provence
  • Publié le 21/12/2018 à 21:02h dans Actualité Marseille
    Le 17 novembre dernier, Muriel et Guy Lafrance, un couple de sexagénaire, et leur fils Christian, la quarantaine, ont été évacués de leur domicile, au 17, rue d’Abram (15e). L’ensemble des occupants de l’immeuble (9 logements) ainsi que ceux du numéro 15 ont été

  • Ce samedi dans La Provence – Marseille : évacués par erreur, ils squattent leur propre logement – La Provence
  • Publié le 22/12/2018 à 5:10h dans Actualité Marseille
    Le 17 novembre dernier, Muriel et Guy Lafrance, un couple de sexagénaire, et leur fils Christian, la quarantaine, ont été évacués de leur domicile, au 17, rue d’Abram (15e). L’ensemble des occupants de l’immeuble (9 logements) ainsi que ceux du numéro 15 ont été

  • Marseille : la solidarité des habitants après l'effondrement des …
  • Publié le 12/11/2018 à 20:12h dans Actualité Marseille
    franceinfo, publié le lundi 12 novembre 2018 à 19h19 Évacuées de leur immeuble, Sabrina Flins et ses deux filles sont relogées dans un hôtel. La mairie leur sert des paniers-repas. Une semaine après le drame de la rue d’Aubagne à Marseille… Lire la suit

  • « Nous demandons une conférence citoyenne pour éradiquer le mal …
  • Publié le 22/11/2018 à 12:21h dans Actualité Marseille
    Article réservé aux abonnés Tribune. La catastrophe de l’effondrement de trois immeubles dans le quartier Noailles de Marseille est un drame humain terrible pour toute la ville, qui manifeste dignement sa solidarité avec les familles de victimes, les habitants a

  • Immeubles effondrés à Marseille : des travaux refusés en 2017 …
  • Publié le 22/11/2018 à 15:24h dans Actualité Marseille
    Question posée par le 16/11/2018 Bonjour, Voici la question qui nous a été posée : «Les architectes des bâtiments de France de Marseille avaient-ils interdit la démolition de l’immeuble de la rue d’Aubagne pour conserver la façade ?» Huit personnes ont perdu…

  • Immeubles effondrés à Marseille : des travaux avaient été refusés …
  • Publié le 22/11/2018 à 14:23h dans Actualité Marseille
    Question posée par le 16/11/2018 Bonjour, Voici la question qui nous a été posée : «Les architectes des bâtiments de France de Marseille avaient-ils interdit la démolition de l’immeuble de la rue d’Aubagne pour conserver la façade ?» Huit personnes ont perdu…

  • Marseille: «Personne ne s'occupe de nous», alors que 1.105 …
  • Publié le 20/11/2018 à 0:17h dans Actualité Marseille
    La pharmacie, au rez-de chaussée de l’immeuble évacué, a dû fermer. — Adrien Max / 20 Minutes Depuis le 5 novembre, et l’effondrement de deux immeubles à Noailles, plus de 1.100 personnes ont… Lire la suite…

  • Marseille: «Personne ne s'occupe de nous», alors que 1.000 …
  • Publié le 20/11/2018 à 1:18h dans Actualité Marseille
    La pharmacie, au rez-de chaussée de l’immeuble évacué, a dû fermer. — Adrien Max / 20 Minutes Depuis le 5 novembre, et l’effondrement de deux immeubles à Noailles, plus de 1.100 personnes ont… Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.