A Marseille, l’IGPN ouvre une enquête après l’interpellation violente de fêtards

Une enquête de l’IGPN, la « police des polices », a été ouverte lundi 3 mai après l’interpellation violente d’un couple qui participait à une fête clandestine par des policiers marseillais.

Des policiers de la BAC (brigade anticriminalité) centre de Marseille sont intervenus dans la nuit de jeudi 29 à vendredi 30 avril. Selon La Provence, qui a révélé l’information, ils avaient été appelés pour une soirée clandestine en période de couvre-feu près de la gare Saint-Charles. Lorsqu’ils sont arrivés sur place, selon la préfecture de police,…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *