A Marseille, malgré plusieurs semaines de mesures restrictives, le virus circule toujours à grande vitesse

Plan blanc décrété dès le 14 août, contraintes sanitaires imposées le 25 août et le 14 septembre. Le département des Bouches-du-Rhône et particulièrement les agglomérations d’Aix-en-Provence et de Marseille, ont vécu en avance le rebond de l’épidémie de Covid-19. Mais à l’inverse de la métropole de Bordeaux, concernée au même titre fin août, les mesures de lutte prises tôt et parfois très mal reçues par la population et les élus locaux n’ont pas permis à Aix-Marseille-Provence d’échapper au couvre-feu.

« Il n’y a, aujourd’hui, pas eu…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *