à Marseille, une licence pionnière

Vue aérienne du siège d’Aix-Marseille Université, sur le site du Pharo, à Marseille SARAH CHAMBON

Consacrer un semestre à « la couleur bleue », en mêlant enseignement de chimie, de littérature et de sociologie. Voilà ce dont rêvait une poignée d’enseignants-chercheurs d’Aix-Marseille Université lorsqu’ils ont créé, en 2012, la licence sciences et humanités.

Etudier l’évolution du bleu depuis l’Antiquité égyptienne jusqu’à nos jours. Expliquer comment, en ces temps-là, on préparait une couleur si rare à l’état naturel. Puis, faire un grand…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *