Au festival de Marseille, la ville intranquille – Libération


Depuis les attentats de 2015, les festivals indépendants et artistes urbains tirent la langue. Pas dans toutes les municipalités, mais à Marseille par exemple, les élus ont une manière singulièrement scolaire d’appliquer les préconisations du…



Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.