Charlotte Bonnet veut positiver après son échec lors du meeting de Marseille

[ad_1]

Cette fois, Charlotte Bonnet n’a pas frappé le mur de rage et de dépit. Elle ne s’est pas pris la tête entre les mains non plus. Comme en décembre, aux Championnats de France de Saint-Raphaël, où le ticket pour les JO de Tokyo sur 200 m lui avait échappé pour deux misérables centièmes (1’56 »65 pour 1’56 »63, un temps qu’elle a déjà réalisé dix-sept fois depuis le début de sa carrière).

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *