des avis contrastés pour Lyon et Marseille

L’Autorité de régulation des transports (ART), chargée de la régulation des activités ferroviaires routières et aéroportuaires, a indiqué qu’elle « refuse l’homologation des tarifs des redevances aéro-portuaires applicables aux aérodromes de Lyon-Bron et de Lyon-Saint-Exupéry pour la période tarifaire du 1er avril 2021 au 31 mars 2022 ». La demande des aéroports lyonnais portait sur une hausse homogène de 4,9 %, « qui n’a pu être considérée comme modérée », selon l’ART. 

« Dès lors, les tarifs des redevances aéroportuaires et leurs modulations actuellement…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *