« Dire son premier mot à 60 ans, c’est quand même un exploit »

La journée mondiale de sensibilisation à l’autisme a lieu ce 2 avril. A Marseille, la maison Perce-Neige les prend en charge. Lino Ventura avait alerté sur la situation des enfants handicapés en 1966. 55 ans plus tard, des méthodes permettent de progresser. Doucement.

« Dire son premier mot à 60 ans, c’est quand même un exploit », constate la psychologue Sophie Tinard.

Effectivement, la doyenne de la maison Perce-Neige est arrivée sans n’avoir jamais parlé. Et puis elle a prononcé ses premiers mots. Elle souffre d’autisme, comme tous les autres résidents…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *