Économie | Marseille : les paysans ensemencent la ville

[ad_1]

On l’a parfois oublié mais jusque dans les années 1950, Marseille était une ville autosuffisante en termes d’alimentation. Autant le dire de suite, même avec la meilleure volonté du monde, l’autosuffisance n’est plus un horizon. Depuis l’urbanisation galopante entamée dans les années 60-70 et peu ou prou poursuivie depuis, les terres agricoles marseillaises ont fondu comme neige au soleil au rythme des programmes immobiliers, centres commerciaux, axes routiers… Aujourd’hui, la ville ne produirait plus guère que 2 % de ce qu’elle consomme.Chargé de projet à la chambre…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *