Faits divers – Justice | Marseille : le destin contrarié du témoin de l’attentat de 2017

Le 1er octobre 2017, il a été l’un des témoins privilégiés de l’attentat qui allait coûter la vie à Laura et Mauranne sur le parvis de la gare Saint-Charles. Abdelhamid Chaibi, 33 ans, allait voir les deux jeunes filles mourir sous ses yeux, tandis que les hommes de l’opération Sentinelle abattaient à leur tour le terroriste.Deux ans plus tard, le destin de cet homme s’est retourné, telle une mauvaise carte. Englué à son tour dans une spirale de violence de laquelle il n’a pas su s’extraire hier, en dépit des appels à l’aveu de son avocat, Me Jean-Jacques Campana. Il est…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *