[Humeur] La politique telle qu’en elle-même à Aix-Marseille

[ad_1]

C’est une confidence d’un nouvel élu dans des quartiers déshérités. « Moi lorsque les gens viennent me voir pour quémander quelque chose, je leur réponds que je ne leur promets rien et que je vais regarder ce que je peux faire, ou pas ! » Et d’ajouter que ces Marseillais ont l’air surpris, parce qu’on ne les avait pas habitués à ça.

« Ça » ou cette espèce de marchandage quasi séculaire qui voulait qu’on achète, pour être élu, les voix avec la promesse d’un boulot – généralement à la mairie ou dans une autre administration territoriale – d’un…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *