la détresse de parents à Marseille face à une maîtresse placée en télétravail

Depuis mardi, les agents de la fonction publique dit vulnérables sont appelés à faire du télétravail. Dans l’éducation, cette mesure implique un enseignement à distance compliqué, voire impossible. A Marseille, les parents d’élèves réclament le remplacement des maîtresses en quarantaine.

Depuis quelques jours, Thibault doit suivre ses cours par correspondance, en autonomie. Alors que la deuxième vague de coronavirus touche la France, cette situation pourrait sembler banale. Mais Thibault a 7 ans, il est écolier en CE1 à l’école de Sainte-Anne de…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *