Le coronavirus et le froid compliquent la vie des SDF à Marseille

Emmanuel Macron avait pourtant promis « que plus personne ne dorme à la rue avant la fin 2017 ». On est bien loin de l’objectif affiché d’autant que 2021 restera une année encore largement marquée par la crise sanitaire apparue en 2020. L’épidémie de coronavirus et ses conséquences qui se font déjà sentir sur les plus précaires d’entre nous. 

« Un SDF est mort sur un banc, les gens pensaient qu’il dormait » – Daniel Jacquin de l’association « On se gèle dehors »

A Marseille, l’une des villes les plus pauvres de France, la précarité ne cesse…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *