Livres : Marseille au temps de la guerre civile

Trois cœurs battant la nuit, Aurélien Manya, 150 pages, 15€, aux Editions L’Arpenteur

Nous sommes en 2054 et la planète est devenue complètement folle. Les canicules s’enchaînent, les épidémies aussi et ceux qui sont au pouvoir ont assis leur règne par la force, la corruption et la possibilité de tirer à balles réelles sur tout ce qui bouge après le couvre-feu. Paris a fait sécession et n’est plus la capitale d’un pays qui tangue. Marseille, juillet 2054. Le…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *