Marseille : à la gare Saint-Charles, des boutiques au chômage technique à cause des grèves – La Provence


« Pas besoin de mots pour décrire ce qui saute aux yeux. Normalement, la queue à l’accueil s’étire sur une cinquante de mètres. Aujourd’hui, à l’image de ces dernières semaines, les gens n’ont même plus besoin d’attendre leur tour. » Résigné, Fares se tourne les pouces derrière le…



Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.