Marseille devenu fort au finish avec Sampaoli

A la place des Stéphanois, que Marseille viendra défier dimanche (13h00) à Geoffroy-Guichard, on se méfierait du score à la 80e minute. Avec Marseille, il est souvent trompeur et rarement définitif.

L’affaire a débuté dès les deux premiers matches de l’ère Jorge Sampaoli, qui a immédiatement secoué une équipe apaisée mais aussi un peu alanguie par l’intermède Nasser Larguet.

A domicile, l’OM a ainsi récupéré quatre points dans les derniers instants grâce à Michaël Cuisance (88e minute) le 10 mars face à Rennes (1-0) puis Florian Thauvin (88e) et de nouveau…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *