Noa, un nouveau-né sans identité à cause du Covid-19

Yeux noisette et légers cheveux bruns en bataille, Noa a aujourd’hui un mois mais elle n’existe toujours pas aux yeux de l’État français. Née le 7 octobre au sein de la maternité de la Clinique Bouchard à Marseille, la petite fille n’a pas pu être déclarée à l’état civil car ses deux parents étaient malades du Covid-19. «Ma femme venait consulter car elle était à terme et ils ont décidé de déclencher l’accouchement parce qu’elle avait le Covid», explique au Figaro Ruben, le père du nouveau-né.

Le couple a été testé positif deux jours avant le terme de la grossesse de…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *