« On a été sali, traité de voyous » estiment les ex-policiers

Le procès de 18 ex-policiers, accusés de vols il y a neuf ans, a débuté au tribunal correctionnel de Marseille. Tous espèrent être « réhabilités »

« On a été sali, traité de voyous » : au premier jour du procès « de la BAC Nord », les 18 prévenus, ex-policiers de la brigade anticriminalité de Marseille, ont exprimé leur écœurement face à l’étiquette de « ripoux » dont ils ont été affublés.

Neuf ans après les faits présumés, ces 18 hommes âgés de 37 à 60 ans n’ont toujours pas encaissé les propos du procureur de…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *