premières plaidoiries de la défense pour les « victimes » du système Guérini

Certains les présentent comme des victimes du système Guérini. Rémy Bargès, ancien directeur de cabinet de Jean-Noël Guérini, était l’un des plus proches collaborateurs de celui qui, dans les années 2000-2010, était présenté comme l’homme fort du P.S dans les Bouches du Rhône.

La justice lui reproche d’avoir détruit des preuves, plus particulièrement quatre ordinateurs au cabinet du président du conseil général des Bouches-du-Rhône.

Le parquet a requis contre lui un an de prison avec sursis.

Michel Karabadjakian, ancien patron de la propreté à la…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *