Premières victoires des étudiants contre la réforme de la première année de médecine

Le Conseil d’État a suspendu le numerus clausus des redoublants.  Un des points de la réforme qui posait problème dans cette année de transition. À Marseille, le tribunal administratif, a lui, suspendu la délibération de la fac de médecine qui fixe le nombre de places pour les premières années.

Deux victoires des étudiants de médecine qui vont à l’encontre de la réforme de la santé.

La loi santé 2019, permet d’arrêter le numerus clausus, mais entraine une année de transition qui ne passe pas auprès des nouveaux étudiants qui s’estiment être les…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *