Société | « À Marseille, le journalisme local pris au piège de la saga chloroquine », l’article lauréat du Prix des Jeunes reporters

Depuis un an, le professeur Didier Raoult s’est imposé dans le paysage médiatique. Nom déjà connu de la presse locale, son expertise sur l’hydroxychloroquine déchire la communauté scientifique et déchaîne les passions. À Marseille, les journalistes voient la frontière s’amincir entre actualité scientifique et information spectacle. Dès lors, les tentations sensationnalistes sont grandes.

Barbe grise, chevelure négligée, blouse blanche… Son visage est encore méconnu du grand public. Appuyé contre une table, il annonce un traitement miracle contre le Covid-19 :…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *