Société | Marseille – Les Camoins : des habitudes inchangées et des injustices pointées…

C’est un matin ordinaire, aux Camoins (11e). Il y a la queue devant la boucherie, du monde chez le primeur et même des promeneurs. « Comme tous les samedis, je viens acheter ma viande, pourquoi changerais-je mes habitudes ? », s’interroge cette passante, peu convaincue par l’efficacité de ce reconfinement. « Ici, il n’est pas vraiment visible. Alors oui, plusieurs commerces sont fermés mais ça n’empêche pas les gens de sortir et encore moins les voitures de circuler », constate-t-elle.Sous les rideaux baissés, des restaurants, des coiffeurs… « Une incroyable injustice », pointe Benjamin,…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *