Un Grand Prix qui soigne les enfants malades de Nice et Marseille – Nice-Matin


C’est un privilège que d’observer le circuit depuis une terrasse d’un immeuble bordant le port Hercule. Ils sont 25 enfants, jeudi, à avoir éprouvé ce plaisir, pendant les séances d’essais libres de F1. De quoi mettre des étoiles plein les yeux à Dorian et Evan, habillés Ferrari…



Lire la suite…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.