Volotea suspend temporairement ses vols entre Caen et Marseille

Laure fait partie de la vingtaine de personnes – sur un avion de 156 places – à prendre le dernier vol à destination de Marseille ce lundi 9 novembre. Une ligne qu’elle prend régulièrement : « je suis gestionnaire de crèches à Marseille. J’y suis en une heure, j’habite à dix minutes de l’aéroport, c’est d’une simplicité déconcertante. » A tel point que la normande a accepté de travailler sur la cité phocéenne car la ligne existe. « Il ne faudrait pas qu’elle soit supprimée » rajoute-t-elle. Même discours pour Adrien et Bruno qui font le…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *