Metz. La protection des exilés reste la priorité du Casam

[ad_1]

Au 21 rue de Gascogne, à Metz, les demandeurs d’asile, les personnes déboutées d’une demande de titre de séjour, les immigrés venus de partout, connaissent bien la maison. Trois étages leur sont totalement dédiés : pour leur accueil, pour régler des problèmes de paperasse, pour leur apprendre à parler le français. Ici, depuis de nombreuses années, près d’une trentaine de bénévoles aident aux mieux des personnes que la France se doit de protéger, parce que persécutées dans leur propre pays.

Au plus fort de l’activité du Casam , avant la crise, en 2019, les…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *