A Metz, la «fury room» l’Exutoire propose un forfait «la faute au Covid»

[ad_1]

Libérer ses tensions intérieures en tapant sur une imprimante, un téléviseur ou en éclatant de la vaisselle au sol… C’est à l’Exutoire, à Ennery au nord de Metz (Moselle), qu’il est possible de passer ses nerfs pour évacuer son stress. Cette salle inédite dans la région a ouvert il y a un mois et demi sur une idée de Michel Vicaire, un tatoueur en reconversion âgé de 45 ans.

Victime d’un grave accident de la route en juin dernier, paralysé d’un bras, alors qu’il était alité, il découvre à la télévision le concept des « fury room » (salles de fureur)…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *