Bordeaux, une ambiance de plomb dans le vestiaire avant de recevoir Metz

[ad_1]

Des séances d’entraînement doublées, une prise de parole mardi matin pour secouer les troupes et une soirée Ligue des champions organisée mercredi soir pour fédérer : contrairement à ce que suggérait son air un brin désabusé dans la foulée de la quatrième défaite en cinq matches concédée à Nîmes (0-2) dimanche dernier, Jean-Louis Gasset avait encore quelques leviers à activer pour essayer de relancer la machine.

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *