Culture. Héroïque, le Livre à Metz se réinvente jusqu’à dimanche

« Le virus n’aura pas notre peau ni celle de la culture », affirme ce vendredi 6 novembre Aline Brunwasser. Pour la première fois, la présidente du Livre à Metz ne se tient pas debout sur la place de la République mais assise, chez elle, à une table. « La formule en visio-live ne remplacera pas la convivialité du bouillonnement qui prévaut habituellement mais nous vous le devions bien », poursuit-elle, avant de passer virtuellement le micro à Patrick Thil.

Installé devant sa bibliothèque, l’élu à la culture, lui, exhorte les auditeurs-spectateurs à aller acheter…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *