La police sécurise l’entrée en classe devant un lycée ce vendredi à Metz

Des policiers en armes devant les lycées : c’est la première conséquence du relèvement au niveau « alerte attentat  » du plan Vigipirate sur le territoire national depuis le 29 octobre dernier.

Près de deux semaines plus tôt, le professeur d’histoire Samuel Paty avait trouvé la mort dans un attentat à  Conflans Sainte Honorine dans les Yvelines.

L’évènement est encore dans toutes les têtes au sein de la communauté éducative et la présence policière aux abords des établissements ne laisse pas les élèves indifférents. 

La police…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *