Metz. Il saisit la poitrine de ses filles pour voir si « ça pousse », le père jugé pour agression sexuelle

[ad_1]

C’était pour lui « un jeu sans connotation sexuelle ». À la barre, les deux filles dénoncent l’empoignade de leur poitrine, par surprise, pendant plusieurs années. S’ajoutent aussi deux nièces qui dénoncent des attouchements. Délibéré le 11 mai.

Par Lisa LAGRANGE –

Hier à 06:30
| mis à jour à 06:39
– Temps de lecture :

|

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *