un cas de Covid-19 variant brésilien détecté

Depuis mars, le Centre de rétention administrative (CRA) de Metz, qui voit ses capacités d’accueil réduites – car fixées à un retenu par chambre au lieu de deux – enregistre son second cas de Covid. Débarqué vendredi du Doubs, un Afghan de 24 ans est positif au variant brésilien mais asymptomatique. « À chaque arrivée, il y a visite médicale et prise de température, indique Pierre Bordereau, directeur zonal de la Police aux frontières (PAF) du Grand Est. Rien n’a été décelé. Il fait l’objet d’un éloignement vers l’Italie et a été soumis à un test…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *