Université de Lorraine : nouvelle crispation en vue

10 millions d’euros ont été demandés pour poursuivre à Metz les travaux sur le campus du Saulcy. Photo Michel Dell’Aiera

Sur 150 millions d’euros demandés par l’Université de Lorraine dans le futur contrat de plan, seulement 15 millions seraient fléchés sur Metz. Inacceptable, tempête François Grosdidier. Au contraire, un rééquilibrage est en cours, rétorque l’UL.

Le dossier de l’université continue de chagriner François Grosdidier. Le maire-président de Metz et de la Métropole a déjà pesté à plusieurs reprises contre le déséquilibre dont serait…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *