Cour administrative d’appel : Montpellier ne lâche rien

La mairie de Montpellier et l’ordre des avocats du barreau contestent toujours le choix de Toulouse pour accueillir cette juridiction.

Décidément, du côté de Montpellier, la pilule ne passe pas. En choisissant en 2019 d’implanter à Toulouse, dans les locaux de l’ancien rectorat, la future cour administrative d’appel d’Occitanie, le gouvernement avait non seulement dressé contre lui l’ancien…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *