la grosse déprime des étudiants

Pour certains étudiants ce deuxième confinement est difficile à vivre : isolement, précarité, angoisse des examens, rupture sociale. L’Université Paul Valéry Montpellier 3 met en place une cellule d’écoute psychologique pour les étudiants désemparés. Un vrai succès depuis une semaine. 

 » Le télé-enseignement, c’est complexe ! On ne connait pas vraiment nos profs, ce que l’on doit faire n’est pas toujours clair. Heureusement, nous avons un groupe sur les réseaux sociaux et l’on s’entraide, mais je n’ai pas eu le temps de me faire de vrais amis entre la…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *