le CVEC enchaîne vite à Montpellier, une grosse pointure

Après dix-neuf jours d’une inactivité rompue par la réception de Toulouse mercredi, le rythme va s’accélérer pour les Cambrésiens. Si la Covid-19 ne vient pas tout perturber, ce sont onze matchs qui auront été joués du 11 novembre à la trêve, et même huit en vingt-quatre jours du 29 novembre au 22 décembre. « 
On part sur une grosse période, constate Gabriel Denys, l’entraîneur cambrésien. Ce sera l’inconnu pour nous et c’est surtout le mental qui sera primordial lors de cet enchaînement. Mais on va quand même essayer…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *