un adepte de l’ultradroite condamné pour apologie de terrorisme à Montpellier

[ad_1]

Le tribunal correctionnel de Montpellier est allé au-delà de ce qu’avait requis le procureur de la République : quatre ans de prison dont trois avec sursis. Rémi D. est retourné en prison après avoir été condamné mercredi pour avoir partagé sur des réseaux sociaux la photo de la tête de Samuel Paty, l’enseignant décapité par un jihadiste à Conflans-Sainte-Honorine. En ajoutant un commentaire : « Samuel est Paty ».

De l’humour… noir

Dans le box, Rémi D. n’en démord pas, « il y a beaucoup d’incompréhension ». Selon lui, cette…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *