« 1.000 cyberattaques en Loire-Atlantique chaque mois », selon une entreprise d’informatique à Nantes

Après les cyberattaques qui ont ramené les hôpitaux de Dax et Villefranche-sur-Saône au « tout papier » ces derniers jours, Emmanuel Macron a annoncé ce jeudi un plan d’un milliard d’euros pour renforcer la cybersécurité des systèmes sensibles. Peu importe la taille de la société, le piratage informatique est l’angoisse des entreprises publiques et privées. 

Le CHU de Nantes reste lucide

Les hôpitaux, comme toutes les administrations, ont « pour consigne stricte de ne jamais payer » de rançons, avait rappelé l’Elysée mercredi, alors que…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *