à Nantes, c’était encore une « master Clauss »

Dès les premiers matchs de préparation, en début de saison, on avait vu. Il ne fallait vraiment pas être un grand technicien pout deviner l’importance qu’allait pouvoir revêtir, pour la saison lensoise, le pied droit de Jonathan Clauss.

Après le premier amical, face au Havre (1-3), il était venu souriant : « J’apprends à découvrir le groupe et je discute avec tous les attaquants pour savoir comment ils préfèrent…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *