Basket-ball. Aurélie Bonnan, la coach du Nantes Rezé, aurait préféré « jouer Basket Landes il y a deux semaines »

« C’est trop cruel. Je ne sais pas comment les filles digéreront ça ». Aurélie Bonnan va vite être fixée. Deux jours après le revers de son équipe sur le parquet de Charleville-Mezières, sur un buzzer-beater d’Endy Miyem à la dernière seconde (78-76), un nouveau défi attend le Nantes Rezé Basket, ce mardi 6 avril, au soir, sur le parquet de Basket Landes.

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *