comment protéger les enfants d’une école des pesticides d’un champ tout proche

[ad_1]

A Treillières, une commune au nord de Nantes, un accord doit être signé ce mardi avec les propriétaires d’un champ pour protéger les enfants d’une école toute proche. Des pesticides sont utilisés pour les cultures. Malgré les protections promises, des parents sont inquiets.

« On espérait une conversion au bio » regrette cette maman.

Membre du collectif « Les petites Alouettes », des parents d’élèves qui s’inquiètent de cette situation, Juliette Ruffino bataille pour que les choses soient faites et bien faites.

Comme d’autres parents d’élèves de l’école Pauline…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *