ils jettent des projectiles sur des membres du corps enseignant le jour de l’hommage à Samuel Paty

Il était 9h45, ce lundi synonyme de rentrée des classes et de journée hommage à Samuel Paty, professeur d’histoire assassiné, lorsqu’un groupe de personnes cagoulées se sont amassées devant le lycée Gaspard Monge La Chauvinière, à Nantes. Quelques minutes avant l’arrivée des élèves programmée à 10 heures, elles se sont alors mis à jeter des projectiles tels que des barrières et plots de chantier en direction de l’intérieur de l’établissement où se trouvaient des membres de l’Education nationale (assistants d’éducation,…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *