Intercités Lyon et Bordeaux, la SNCF déplore l’appel d’offre sans suite

Le gouvernement a finalement déclaré sans suite l’appel d’offres de mise en concurrence des trains Intercités Nantes-Lyon et Nantes-Bordeaux, seule la SNCF a fait acte de candidature à sa propre succession, soulignant l’échec de ce projet du gouvernement.

Dans une note interne tweetée par un militant CGT et authentifiée par la direction, la SNCF indique que le ministère des Transports l’a informée dans un courrier mercredi de sa décision de déclarer l’appel d’offre sans suite, en raison d’une « insuffisance de concurrence ».

Ce qui fait dire aux cheminots que…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *