Nantes. « L’Arbre aux hérons sera une arche végétale »

L’Arbre aux hérons, ce manège-sculpture de 35 m de haut et 55 m de large, est le projet fou du duo Delarozière-Orefice. Il doit prendre racine à Nantes, dans l’ancienne carrière Misery, d’ici quelques années, si tout va bien.

Il ne fait pas l’unanimité. Ses détracteurs mettent en cause son coût et sa conception même. À leurs contradicteurs qui parlent d’un « arbre en métal enfoncé dans du béton », les porteurs du projet répondent que « l’Arbre…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *