Près de Nantes. Un 2e confinement vécu bien différemment du premier pour ces gérants d’un supermarché

Par Vincent Malbœuf
Publié le 16 Nov 20 à 9:48 

Le couple Le Gars, gérant du supermarché du Loroux-Bottereau qui va avoir un nouveau visage à partir de la semaine prochaine, a dû bâcher une partie de ses rayons. (©L’Hebdo de Sèvre et Maine)

Face à la gronde montante des petits commerçants contraints de fermer leur boutique, le gouvernement a sommé les GMS (grandes et moyennes surfaces) de ne plus vendre de produits jugés « non essentiels ».

A l’hypermarché de Clisson (en Loire-Atlantique), par exemple, des…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *